Chaque sari d’une longueur de 5 mètres est étudié visuellement selon ses motifs, afin de créer le modèle qui optimisera et mettra en valeur la beauté et la richesse de ses imprimés. Seulement deux modèles - et deux modèles différents - sont réalisables dans chaque sari.

La première étape consiste à poser sur une table de coupe le sari ; ainsi une fois le modèle décidé par la designer, les patronages sont appliqués sur l’étoffe et découpés un à un, selon le modèle choisi.

Les pièces sont ensuite confiées aux couturières afin d’être assemblées et bordées à l’aiguille d’un fil de sabra, soie végétale utilisée traditionnellement pour l’ennoblissement des djellabas marocaines..