livraison le 24 AOUT. Nous sommes partis en vacances les commandes seront traitées le 24 Aout prochain.

Revue de presse

Parution Lulu Magazine

Parution Lulu Magazine

"Il y a des tenues qui font voyager. Certaines vous emmène plus loin que d'autres, c'est le cas de HAND.SO.ON, la collection sans frontière de la créatrice française Guylaine Tilleau.

TISSUS DE MESSAGE

Immergée dans l'univers de la mode depuis de nombreuses années, Guylaine a toujours aimé les tissus ethniques surtout les tissus anciens.
La qualité de l'étoffe, les motifs colorés, imaginés par les cultures locales l'ont poussée à leur imaginer une nouvelle vie. Globe trotteuse, c'est lors de ses voyages professionnels ou personnels que Guylaine chine ces coupons uniques qu'elle affectionne tant en n'écoutant que son intuition. Ainsi est né HAND.SO.ON. Une collection inspirée par le monde. Des tissus d'histoire, des invitations au voyage qui deviennent parure et donnent une sacrée allure.

US ET COUTURE

Le nom à lui seul évoque cette notion de recyclage, de continuité. Il pourrait se traduire par "etcetera" en français. Il exprime la nouvelle vie de ces étoffes et les MAINS des différents intervenants participant à la création. La main de Guylaine qui choisit pièce par pièce chaque coupon séduit par ses motifs colorés et harmonieux. La main du couturier lorsqu'il pose le patron sur le tissu afin de mettre en valeur les motifs évolutifs du tissu original. La main qui pioche la couleur de sabra fil de soie végétale la plus adéquate afin de révéler la couleur majeure du motif. Enfin la main de la femme qui va broder pendant plus d'une journée les fils de sabra aux coutures et bordures lui apportant noblesse et tomber. Au final un world produit nourri de plusieurs cultures traditions époques pour une femme qui aime porter un vêtement unique chargé d'histoire."

AFFIRMATION DE SOIE

Tout a commencé avec une capsule de robes kimono réalisées avec des coupons de tissus de sarees indiens anciens en soie entièrement refaçonnés assemblés et brodés à la main au Maroc. Puis Guylaine est allée au bout du monde artisanal et s'est laissée inspirer par les sarongs indonésiens et les sarees mauritaniens. La créatrice tisse sa toile. En associant ces tissus au savoir faire des brodeuses marocaines elle voyage vers de nouvelles créations. Des pièces uniques et exclusives chic et bohème. Des créations non formatées par la mode et les tendances. C'est dans ces tissus inspirants que la créatrice écrit désormais son histoire. Comment ne pas voir là un signe de ses perpétuels voyages réels et surtout imaginaires." 

Continuer la lecture

Parution ELLE Belgique

Parution ELLE Belgique

"Styliste pour de prestigieux magazines de mode français et passionnée de voyages Guylaine Tilleau a créé HAND.SO.ON une ligne de luxueux saris up-cyclés en vêtements urbains ou en beachwear Les tissus traditionnels viennent d'Inde de Mauritanie et d 'Indonésie La noblesse des broderies rejoint celle de la démarche tous les assemblages sont faits à la main en fils de soie végétale On porte ces pièces uniques en robe ouverte en sur-chemise, sous une veste. Sur le cœur."

Continuer la lecture

Parution Gael

Parution Gael

"ETHNIQUE CHIC
Rédactrice
de mode Guylaine Tilleau est amoureuse de tissus ethniques des sarongs indonésiens aux sarees mauritaniens qu'elle chine lors de ses nombreux voyages et auxquels elle donne une nouvelle vie. Face au succès de ces pièces originales elle a lancé sa marque HAND.SO.ON qui propose de sublimes kimonos tuniques et autres pièces brodées à la main. La touche bobo chic parfaite pour la plage cet été."

Continuer la lecture

Parution So Soir

Parution So Soir

"Quand l'ethnique se revisite

Vêtement traditionnel japonais, le kimono signifie littéralement “Chose que l’on porte sur soi”. Le porter dans les règles de l’art demande d’ailleurs un minimum de connaissance et de pratique. Ne serait-ce que pour savoir comment le draper et le nouer. Source d’inspiration pour les créateurs (Yves Saint Laurent dans les années 70, puis John Galliano) qui se le sont réapproprié, le vêtement ethnique revisite la silhouette classique, camoufle certaines zones du corps et en met d’autres en lumière. Pareil pour les saris d’Inde, d’Indonésie ou de Mauritanie qui, aujourd’hui encore, protègent le corps des femmes de la chaleur. Sensuel, énigmatique et exotique, le vêtement ethnique répond à un besoin d’authenticité, d’exclusivité et d’émotion, des valeurs qui font cruellement défaut dans la mode d’aujourd’hui. 

Artisanat et préciosité

C’est en tout cas ce qu’estime Guylaine Tilleau (photo), styliste pour des magazines de mode français et créatrice de HAND.SO.ON, un nouveau label centré sur des robes kimono coupées dans des saris vintage, assemblées, puis brodées à la main au Maroc : Nous vendons nos collections à Bruxelles, Paris ou Genève, des villes pas forcément préparées à porter ce genre de pièces. Pourtant, les boutiques et les clientes ont tout de suite adhéré au concept. Je pense qu’elles aiment le caractère unique de chaque robe, l’émotion que peut susciter une association de couleurs ou d’imprimés, cette idée d’artisanat et donc de préciosité, sans oublier le fait que chaque couture est piquée à la main, histoire de ne pas abîmer la soie. Il s’agit donc de vêtements que l’on a envie de conserver longtemps.

Grâce à un ingénieux système de croisement intérieur, réalisé sur base d’une chaînette en sabra (un fil de soie végétale), les robes et tuniques du label, proposées en taille unique, s’adaptent à toutes les silhouettes. Guylaine Tilleau a imaginé trois modèles (une robe trapèze avec un col tunisien, une autre à col bateau et une tunique longue), ainsi que des jupes et des chemises qui subliment la beauté du tissu et le corps de celle qui les enfilent. Cette simplification des formes va de pair avec un stylisme contemporain.

L’ethnique premier degré, tout le monde peut le faire. Moi, j’avais envie de laisser s’exprimer l’imprimé, puis de mixer la robe, la jupe ou la chemise à des vêtements qu’on a l’habitude de porter au quotidien. Une tunique ouverte peut être associée à un jeans et des baskets à un pantalon plus formel ou encore à des sandales ou des santiags. On minimise aussi trop souvent l’importance de la ceinture qui permet de complètement transformer un look."

 

Continuer la lecture

Parution Week End L'Express

Parution Week End L'Express

"Combien faut-il de voyages avant que l'évidence ne vous saute aux yeux Dans le cas de Guylaine Tilleau difficile de les compter tant elle a parcouru le monde pour les besoins de son job de styliste. Toujours elle en revenait les valises bourrées de tissus vintage ethniques qui la fascinaient qu'elle chinait alors compulsivement mais sans névrose et puis qu'elle rangeait dans ses placards. Jusqu'au jour où son mari osa lui demander ce qu'elle allait en faire, il lui fallut alors bien inventer une réponse : elle recyclerait ces saris venus de Mauritanie d Inde ou d Indonésie. Elle les détourne donc désormais pour créer des pièces chargées d'histoire qui célèbrent la beauté de la matière dans des soies ou des popelines de coton adoucies par leurs vies antérieures. Mais avec la volonté de respecter le génie des motifs et la grandeur de la main qui les composa cela aurait été dommage de les sacrifier. Si les formes sont volontairement simples, robes, kimono, kurta, jupe et top, ingénieusement taille unique c'est pour mieux révéler leur passé, leur délicatesse et leur ennoblissement par des artisanes marocaines venues broder les fils de sabra aux coutures et aux bordures pour la noblesse et le tombé. Et si le nom de sa collection HAND.SO.ON a l'accent anglais à traduire par "et caetera" c'est parce qu'il évoque en un clin d'œil une certaine idée du recyclage de la continuité et d'un vestiaire world où les cultures les traditions et les époques se fondent dans la grâce"

Continuer la lecture

Parution Nina

Parution Nina

"VIVA VINTAGE !
Handgeborduurde kimono'ss sari s en sarongs van vintage lappen stof en stuk voor stuk pièce uniques Dat is heel summier samengevat het Franse
HAND.
SO.ON Coole recyclage ten top en ook mooi met jeans en blazer"

Continuer la lecture

Parution Be Perfect

Parution Be Perfect

"Oubliez l'austérité ethnique. Guylaine Tilleau, styliste de magazines de mode, crée un nouveau label HAND.SO.ON. Saree, sarong et kurta n'ont jamais été aussi sensuels. On craque pour l esprit bohème, luxe qu'on Mix Match avec des santiags et une ceinture. SO irrésistible !

HAND.SO.ON un world produit. La genèse...
Je suis styliste mode pour
la presse féminine française Professionnellement et personnellement j'ai voyagé un peu partout dans le monde. J'ai découvert des tissus sublimés sur les marchés des merveilles que je n ai pu m'empêcher d'acheter. J'ai accumulé de tous les pays des coupons uniques. La qualité des étoffes, les motifs colorés, imaginés par la culture locale m'ont poussé à leur imaginer une nouvelle vie. Comme j'ai des amis qui vivent à Marrakech, quelquefois j'allais dans un atelier pour faire fabriquer une robe. Au départ j'ai créé une capsule de robes kimonos entièrement assemblées et brodées d'un point de sabra (fil de soie végétale a base d'aloe vera) à la main dans des coupons de sarees indiens vintage. Des coutures machines auraient rigidifié le tissu. Dans un deuxième temps j'ai complété cette collection avec des sarongs indonésiens et des sarees mauritaniens à partir de tie and dye. Enfin d'autres associations sont nées toujours dans la philosophie d'associer diverses cultures, les kurta en coton soulignés du point de sabra.

Les sarees. Taille unique, modèle unique...
Les tissus (saree indien en crêpe de soie N.D.L.R) étant uniques, il m'était difficile de limiter une telle beauté à des tailles. L'idée est née de réaliser une robe croisée portefeuilles dotée d'une chaînette en sabra et d'un bouton. On peut la porter comme un manteau avec un débardeur et un jeans, comme une robe souple en l'attachant au encore ceinturé."

Continuer la lecture

Bazar Magazin

Bazar Magazin

"La boutique bruxelloise Cachemire Coton Soie accueille la marque de prêt à porter féminin HAND.SO.ON Une collection ethnique de tissus colorés aux coupes parfaites pour chacune et pourtant tous en taille unique. Rencontre avec sa créatrice Guylaine Tilleau

Un vêtement du monde

Au cours de ses voyages Guylaine Tilleau se découvre une passion pour les tissus du monde Je cherchais des tissus traditionnels pour ma collection Ça a commencé avec des sarees robes traditionnelles en soie indiens Puis j ai découvert les sarongs indonésiens en coton pour apporter une matière différente Et pendant un autre voyage j ai aussi découvert les sarees mauritaniens

Adaptable

Il y a 2 ans cette styliste photo décide de créer sa première collection Pour chaque vêtement le principe est le même Un vêtement ample et léger de taille unique aux tissus de qualité avec des finitions de soie Je voulais des vêtements qui s adaptent toutes les femmes Pour mes robes longues par exemple on a élaboré un système de différentes tailles de chaînettes en soie qui se raccrochent à l intérieur de la robe

Multifonctions

Au total on compte trois longueurs de vêtement HAND.SO.ON le croisé chemise le croisé genou et le croisé long Je crée des silhouettes simples pour qu elles puissent se porter de plusieurs manières en robes ouvertes en mode kimono avec un jean ou plutôt fermée avec une ceinture à la taille Ce ne sont pas uniquement des tenues d été Pour chaque création le tissu arrive de son pays d origine vers la France où il est évalué Il repart ensuite au Maroc pour les finitions Chaque motif est étudié avec minutie pour un joli tombé et pour ne pas couper le mouvement du vêtement

Unis par la soie

Chaque vêtement est unique car il est entièrement façonné à la main Toutes les finitions sont faites avec du sabra des fils de soie végétale par des brodeuses marocaines

Toute la tradition autour du vêtement m a toujours attirée et quand j ai récupéré mes premiers sarees durant mes voyages professionnels j ai commencé m en inspirer pour faire des robes qui ne dénaturent pas le tissu HAND.SO.ON ce sont des tissus anciens qui voyagent et qui continuent leur histoire dans un univers artisanal façonnés par les mains de différents intervenants"

Continuer la lecture